Dernière màj :
13/07/2016

Porsche 944 S2

Introduction - Technique - Options - Identification - Evolutions

Introduction

La Porsche 944 S2 coupé a été construite à 14201 exemplaires (dont 3650 pour les USA) entre Janvier 1989 et Juillet 1991. Le cabriolet lui, fût produit à 6059 exemplaires (dont 2386 pour les USA) entre Juillet 1989 et Juillet 1991.

La production de ces voitures s'est effectuée à Neckarsulm jusqu'au 1er janvier 1991 où les 130 derniers coupés et les 419 derniers cabriolets furent produits à Zuffenhausen près de Stuttgart.

En 1989, les jantes sont des modèles "CS Design" identiques à celles de la Porsche 928. Le nouveau moteur 4 cylindres de 3 litres est le plus gros 4 cylindres atmosphérique au monde.

En 1990, les jantes fournies changent. Ce sont des jantes à 7 branches appelées "Design 90". Elles sont communes à celles fournies sur les Porsche 911 type 964. Les pneus passent en 225/50 ZR 16 pour l'arrière. Le modèle US possède désormais l'airbag conducteur de série. La lumière de plafond s'éteint maintenant progressivement. Depuis cette année, le poids passe de 1310 à 1340 kg. Enfin, l'ancien aileron commun aux 944 est remplacé par celui de la Turbo au design plus moderne.

En 1991, les deux petits sièges de la banquette arrière deviennent indépendants formant ainsi une "banquette 1/2 1/2". On y perd au passage le couvre bagages auparavant attaché sur le dos de ces sièges. Il est remplacé par un autre modèle fixé sur les montants arrières. Porsche fournit maintenant de série les écrous antivols, la centralisation, l'alarme et le réglage de la hauteur des phares depuis l'habitacle.

Retour au début

Technique

Modèle Porsche 944 S2
Année 1991
Moteur 4 cylindres en ligne, refroidis par eau (type M44/41)
Cylindrée 2990 cm3
Alésage x Course 104 x 88 mm
Puissance 211 ch à 5800 tr/min (155Kw)
Couple 280 mN à 4000 tr/min (29 mkg)
Taux de compression 10,9 : 1
Distribution Doubles arbres à cames en tête, 4 soupapes par cylindre
Alimentation Bosch L-Jetronic, DME
Boîte de vitesses 5 rapports, levier manuel (type G83F)
Transmission Propulsion, système Transaxle
Batterie 63 Ah
Roues av/ar

7J x 16 et 55 / 8J x 16 et 52

Pneus av/ar 205/55 ZR 16 / 225/50 ZR 16
Freins av/ar

Disques refroidis intérieurement + ABS Bosch
Freins identiques à ceux de la 944 Turbo 220 ch (et non pas des Turbo 250ch contrairement à ce que j'avais écrit avant)


Photo du moteur :

Réservoir d'essence 80 litres
Réservoir d'huile 7 litres
Liquide de refroidissement 8 litres
Transmission 2 litres
Rayon de braquage 10,75 m
Voies av/ar (mm) 1477 / 1451 (sans compter les élargisseurs de voies)
Empattement (mm) 2400
Dimensions [L x l x H] (en mm) 4230 x 1735 x 1275
Poids à vide 1340 kg (1310 kg pour le modèle 1989) Sur la mienne au contrôle technique j'obtiens (AV: 685kg, AR: 661kg) et ceci avec la roue de secours le compresseurs ainsi que 20 litres de carburant environ.

Retour au début

Options fournies avec mon (ancien) modèle

M220 Pont autobloquant à 40%
M424 Climatisation "à chaud", régulation par Tempostat
M605 Réglage de la hauteur des phares depuis l'habitacle

Retour au début

Identification du véhicule

Année
Modèle Marché Numéro de chassis
Boite de Vitesses
Lieu de Production
1989
944 S2 USA WPOAB294_KN450001 - 2691
083F
Neckarsulm
944 S2 RdM* WPOZZZ94ZKN402731 - 4941
083F
Neckarsulm
1990
944 S2 RdM WPOZZZ94ZLN400001 - 2872
083F
Neckarsulm
944 S2 Cabriolet RdM WPOZZZ94ZLN430001 - 2114
083F
Neckarsulm
944 S2 USA / Canada WPOAB294_LN450001 - 0449
083F
Neckarsulm
944 S2 Cabriolet USA / Canada WPOCB294_LN48001 - 1824
083F
Neckarsulm
1991
944 S2 RdM WPOZZZ94ZMN400001 - 2608
G83F
Neckarsulm
944 S2 RdM WPOZZZ94ZMS400001 - 0130
G83F
Zuffenhausen
944 S2 Cabriolet RdM WPOZZZ94ZMN430001 - 1140
G83F
Neckarsulm
944 S2 Cabriolet RdM WPOZZZ94ZMS430001 - 0419
G83F
Zuffenhausen
944 S2 USA WPOAB294_MN410001 - 0510
G83F
Neckarsulm
944 S2 Cabriolet USA WPOCB294_MN440001 - 0562
G83F
Neckarsulm

* RdM : Reste du Monde

Retour au début

Evolutions / Modifications

Par rapport à l'origine, cette voiture a reçue quelques petites améliorations / modifications. Attention, ce sont des modifications qui restent à 100% Porsche et ne dénaturent en aucun cas ce véhicule. Voici dans l'ordre ce qui a changé :

 

Etape 1 : Ambiance Musicale

L'autoradio d'origine (Blaupunkt à cassettes) a été remplacé par une chaîne Alpine CTA-1502R avec chargeur 6 CD (disposé dans le compartiment réservé à la roue de secours). Remplacement des 4 enceintes par des Boston CX-7e produisant un son fabuleux. A l'époque (1999) je les ai payé environ 650 FF la paire.

Etape 2 : Suppression du catalyseur

Le bruit d'origine étant trop fade, cette modification a permis de retrouver une sonorité plus agréable et fait gagner quelques chevaux supplémentaires en libérant le moteur. Difficile d'estimer combien exactement mais le gain en puissance doit être assez faible. Le catalyseur a été remplacé par un simple tube. Si vous le faites, il faut un tube qui soit juste du même diamètre ou bien un tout petit peu plus petit (pour créer un effet venturi). Ma voiture est passée au contrôle technique sans problème malgré l'absence du catalyseur. Ceci parce que seules les voitures à partir de 1993 doivent avoir un catalyseur. En plus, par chance, la fiche technique de la 944 S2 que possédait mon contrôle technique ne stipule pas de catalyseur. Si des fois, sa fiche avait stipulé un catalyseur, il aurait dû faire des mesures avec celui ci et j'étais obligé de le remettre pour passer le contrôle.

Etape 3 : La grande vague de changements !

Les suspensions et l'embrayage étant bons à changer, j'en ai profité pour faire les modifications qui suivent :

  • Embrayage neuf (simple opération de maintenance)
  • 4 amortisseurs Koni Sport réglables en fermeté
  • Préparation Chassis Sport : rabaissement de la caisse de 25 mm (ressorts courts M030)
  • Réglage des trains "circuit" avec du carrossage (environ 2°) et de la pince (+11,9° sur la valeur de ripage au contrôle technique)
  • Remplacement de l'essuie glace arrière par un simple cache noir (comme sur les 968 Club Sport)
  • Suppression de la roue de secours (remplacée par 2 bombes anti-crevaisons) et de divers accessoires. Gain de 20 kg.
  • Travail sur le silencieux afin de gagner encore en sonorité.
  • Ajout de bas de caisses du kit Rothmans peints couleur carrosserie. Avec l'abaissement de la caisse, ceci augmente encore l'aspect trapu et large de la voiture.
  • Remplacement du filtre à air par un modèle K&N (ref. 33-2807). Ne pas mettre de kit d'admission directe sur la S2 (disponible chez Green). En effet, le filtre étant en position très avancée (entre les deux phares, sous l'insigne Porsche), l'air fourni par un kit d'admission directe serait trop chaud et on risquerait même de perdre en performances.
  • Durites de freins de type aviation (tressées et métalliques, pour éviter une pédale spongieuse après plusieurs freinages ce qui est dû à la dilatation du caoutchouc).

Photos avant / après ... :

Dernière étape...

Les pneus avants et arrières ont été changés, 205/55 ZR 16 et 245/45 ZR 16 en Bridgestone SO2 (ça tient fort !). Des élargisseurs de voies av/ar ont été ajoutés pour positionner les jantes juste à raz des ailes (21mm à l'avant et 15mm à l'arrière). Enfin, la barre antiroulis a été remplacée par celle des Turbo Cup, plus grosse et réglable (du 21 mm).
Pour info, mes pneus arrières (Toyo Proxes F1S en 225/50 ZR 16) ont tenu 19.000 kms. Voici leur état à l'arrière... Quant à ceux de l'avant, avec le carrossage ils ont tenu la même distance mais ont terminé dans un état encore pire. Plus aucune trace de sculpture sur l'intérieur, des vrais slicks ! Mon opinion sur ces pneus : gomme assez tendre, très bonne tenue sur le sec, bonne résistance mais adhérence moyenne sur piste humide.

Bridgestone S02 : mes pneus avant ont 5.000 kms et avec le carrossage que j'ai, ils sont presque bons à changer. J'ai tout de même fait beaucoup de circuit avec ce train de pneus.

La 944 S2 vue de côté avec les élargisseurs de voies, les Bridgestone SO-2 et les bas de caisses Rothmans...

Retour au début